Accueil > Histoire

Histoire
Château la dominique


Une jolie légende voudrait que le nom "La Dominique" vienne d'un riche marchand propriétaire des lieux à la fin du XVIII siècle : il aurait baptisé le domaine en souvenir de l'île éponyme située dans les Caraïbes. De nombreux éléments historiques permettent à ce jour de remonter à la fin du XVIIème siècle.



  • 1690

    Mention comme propriété de Jean Micheau,
    charpentier de haute-futaie dans 
    un acte de reconnaissance féodale 
    pour le compte du roi Louis XIV

  • 1785

    La carte de Pierre de Beylleme, mentionne le lieu dit “La Dominique”.
    Le domaine est la propriété de Mr Fontémoing négociant à Libourne.

  • 1788 1788

    Mr Jean Chaperon, négociant à Libourne acquiert la métairie “Dominique” vendue par Mr Jean-Baptiste Fontemoing.

  • 1850 1850

    Toujours propriété de la famille Chaperon, la production est de 25 à 30 tonneaux.

  • 1862 1862

    Mr Charles Chaperon vend à Mr Gabriel Henri Greloud (négociant à Bordeaux) “Le Domaine La Dominique” qui représente environ 21 ha

  • 1918 1918

    Vente du domaine par les héritiers Greloud à Mr Louis Benoît Soualle.

  • 1933 1933

    Louis Soualle cède le domaine à Edouard Louis de Baillencourt dit Courcol, époux de Marie Louise Soualle.

  • 1955 1955

    Lors de la parution du 1er classement de Saint-Emilion, le Château La Dominique est nommé Grand Cru Classé, titre qu'il n'a jamais perdu depuis.

  • 1960 1960

    Décès d’Edouard de Baillencourt, le Château est géré en indivision entre ses 4 enfants.



1969
1969

Château La Dominique est acquis par Clément Fayat.